Pictogramme pour autiste : 7 astuces pour réaliser de bons supports faits maison

Créer des pictogrammes est essentiel aujourd’hui pour les personnes avec autisme. En effet, cette communication visualisée leur permet de comprendre mais aussi de se faire comprendre. Si de nombreux supports et pictogrammes sont créées, tous ne sont pas forcément les plus adaptés aux personnes avec autisme.

  >> Créer de bonnes informations signifie créer des informations faciles à lire et à comprendre.

Avant tout, pour créer un bon matériel il est important de comprendre comment les personnes avec autisme perçoivent les informations. Une étude américaine montre ainsi que les personnes atteintes de TSA sont plus réceptives aux éléments non-sociaux des images, aux contours et modèles simples, plutôt qu’aux visages. De plus, ils vont se concentrer sur un point de l’image et pas forcément sur l’ensemble, comme pourrait analyser une image une personne neurotypique.

Voici quelques astuces pour créer de bons supports et pictogrammes pour l’autisme.

 

Concevoir un pictogramme pour autiste en choisissant une image adaptée

Astuce 1 : Choisissez une image proche de la réalité et simplifiée au maximum. Attention toutefois, simplifiée ne veut pas dire simpliste.

Astuce 2 : Choisir la représentation adaptée aux spécificités cognitives de la personne TSA.

Si les images que vous mettez en place ne conviennent pas, cela ne veut pas dire que la personne que vous accompagnez ne comprend pas la communication visualisée.
C’est sûrement que cette dernière n’est pas adaptée au fonctionnement cognitif de la personne. Tournez-vous vers un orthophoniste ou un psychologue spécialisé ou encore le Centre ressource autisme (CRA) de votre région afin qu’un professionnel vous aide à évaluer le type de représentation à mettre en place (au moyen par exemple d’un test COMVOOR)
> Image : échelle de représentation du concret à l’abstrait

 

Choisir un outil fonctionnel pour créer son pictogramme autisme

Cette étape est tout aussi importante que le choix des images. L’outil doit être bien choisi pour perdurer dans le temps et être le plus pratique et ergonomique possible pour l’utilisateur.

Astuce 3 : Choisissez des outils résistants…
Préférez des outils résistants et imperméables. Si vous les créez vous-même, au minimum, plastifiez-les. Des outils qui perdurent dans le temps participeront à pérenniser les repères de la personne que vous accompagnez.

Astuce 4 : … et ergonomiques
La personne que vous accompagnez doit pouvoir manipuler l’outil sans difficulté. L’outil doit être adapté aux capacités de motricité fine de l’utilisateur : l’aimant est souvent plus facile à manipuler que le scratch par exemple.

 

Offrez à vos pictogrammes pour autiste l’environnement idéal

Astuce 5 : Choisissez un emplacement « calme »
Lorsque la personne utilise l’outil, elle va devoir faire un effort pour focaliser son attention sur le support. Aidez-la en enlevant au maximum tout élément pouvant la stimuler au niveau sensoriel : bruits, odeurs, visuels. Préférez un mur vierge par exemple pour y déposer votre pictogramme autisme.

Astuce 6 : Fixez les outils de manière permanente,
Les outils d’aide à la compréhension que vous allez mettre en place sont des repères pour la personne qui les utilise. Celle-ci doit donc les retrouver quoi qu’il arrive et ce, toujours à la même place.

Astuce 7 : et rendez-les accessibles visuellement
Les outils doivent être disposés de manière à ce que la personne accède facilement à l’information au moment où elle en a besoin. Par exemple, pensez à disposer les supports à hauteur de vue de l’utilisateur.

 

Chaque support va être différent et il n’existe pas de support idéal pour vos pictogrammes pour autistes. Le choix du support se fait en fonction de vos attentes, cela peut être un classeur, un planning, sous forme de porte-clé…  

Nous avons conscience que créer ses propres pictogrammes autisme demande beaucoup de temps aux parents, à l’entourage, c’est pourquoi nous créons et développons des outils et supports adaptés pour vous aider.

 

Chloé Jarousse