L’acquisition de la propreté grâce aux pictogrammes autisme

L’apprentissage et l’acquisition de la propreté chez les personnes avec autisme prend généralement plus de temps que la moyenne. Aujourd’hui, nous vous partageons quelques astuces et conseils autour de l’hygiène.
L’apprentissage est généralement le même, neurotypiques ou non, seul le temps va varier. Pour réduire ce temps, nous avons mis en place des supports permettant de favoriser et d’accompagner l’apprentissage.

Pourquoi l’acquisition de la propreté est-elle plus lente chez les enfants avec autisme ?

Certaines raisons peuvent expliquer le fait que les enfants TSA deviennent propres plus tard :
–  Ils apprennent les nouvelles compétences plus lentement que les neurotypiques
–  Ils ont beaucoup de mal à briser la routine, par exemple l’arrêt de la couche culotte va représenter un changement.
–  Les difficultés de langage verbal peuvent être un obstacle.
–  Le potentiel développement d’anxiété en ce qui concerne le fait d’aller aux toilettes/douche.

L’absence de communication peut en effet manquer lors de l’apprentissage et l’acquisition de la propreté. Qu’elle soit verbale ou non verbale, la communication est indispensable pour comprendre comment rendre un enfant propre et le lui transmettre.

Comment rendre un enfant propre ? Quelles méthodes pour les enfants avec autisme ?

Cela ne marchera pas du premier coup !
En effet pour chacun d’entre nous l’apprentissage ne se fait pas du jour au lendemain.
Il ne faut pas commenter les accidents : cela fait partie de l’apprentissage. L’enfant ne doit pas se faire gronder. Mais attention il ne faut pas le sur-protéger non plus. Il faut simplement lui montrer et lui faire comprendre ce que vous attendez de lui tout en lui prouvant que cela aura un effet bénéfique pour lui.

De plus, il est important de toujours féliciter la personne en cas de réussite, cela peut se faire sous forme de récompense (un jouet avec lequel l’enfant aime jouer par exemple). Surtout, n’attendez pas avant de donner sa récompense à l’enfant : il a été constaté que plus vite l’enfant obtient sa récompense, plus vite l’acquisition de la propreté se concrétise.

Comment rendre un enfant propre grâce aux pictogrammes autisme ?

Il n’y a pas de solution miracle, l’apprentissage reste le même. Cependant quelques outils peuvent faciliter la compréhension : les pictogrammes autisme.
Ils vont permettre de favoriser, d’aider, d’accompagner mais aussi de faire intégrer la propreté chez la personne TSA.
Nous mettons ainsi en place des pictogrammes pour favoriser l’apprentissage du brossage de dents, de la douche, du lavage de mains mais aussi pour se rendre aux toilettes en autonomie.
Chaque action peut être représentée sur différents supports : en pancartes, en pictogrammes magnétiques mais aussi en schémas d’action. Le support va varier en fonction du niveau de compréhension de la personne.
Pour une meilleure compréhension, vous pouvez utiliser tous les supports, cela va permettre une harmonisation de la communication et créer des repères visuels pour l’individu. Nous créons un pictogramme propre à chaque action pour que la personne puisse immédiatement associer l’image à l’action, peu importe le support.
Chaque support se complète. Si l’enfant autiste doit aller prendre sa douche par exemple, le pictogramme magnétique douche sera fixé sur son planning individuel afin de savoir quand il doit réaliser cette action, il va ensuite pouvoir trouver le lieu de l’action grâce à la pancarte “douche” puis faire l’action en suivant le schéma d’action disposé vers sa douche.

En effet, le support visuel est une réelle aide pour la personne TSA, visualiser l’action permet de l’enregistrer et de la reproduire au mieux.

La pancarte : elle va permettre de reconnaître l’endroit ou le lieu de l’action afin de créer un repère pour la personne TSA ; elle permet de structurer l’environnement. Généralement la pancarte est disposée sur les portes. (mettre le lien).

Le schéma d’action : c’est l’outil qui permet aux personnes de mieux assimiler les gestes du quotidien, par exemple le schéma d’action « se laver les mains » qui va permettre d’imiter le geste tout en suivant le déroulé. A force d’utilisation, la personne va intégrer les différentes étapes de l’action et gagner en autonomie. (mettre le lien)

Le pictogramme magnétique : il est utilisé avec le planning individuel, ce qui permet à l’individu d’organiser ses journées et de prévoir les actions qui seront réalisées dans la journée. Lors de l’acquisition de la propreté, le pictogramme magnétique « aller aux toilettes » peut être affiché sur le planning afin de rappeler à la personne de faire cette action.

N’oubliez pas que vous pouvez accompagner la communication visualisée avec la parole ou inversement. Mais il est important de faire des phrases courtes et simples pour que le message soit interprété correctement.
Privilégiez un « va aux toilettes » plutôt que « j’aimerais que tu ailles faire tes besoins sur le pot pour quitter la couche ».

Enfin, si votre enfant est dans un établissements/école, il est important pour lui de retrouver les mêmes consignes et les mêmes repères visuels pour faciliter son apprentissage et favoriser l’acquisition de la propreté.

Quelques astuces en + :
Rendez les toilettes accueillants, rigolos ou décorés en fonction de ses goûts.
Vous pouvez aussi faire cette étape sous forme de « jeu » afin que la personne ne le voie pas comme une corvée.
N’hésitez pas à habituer la personne à rester quelques minutes, notamment grâce au timer.

Retrouvez sur notre e-boutique l’intégralité de nos pictogrammes autisme correspondant à l’hygiène et la propreté.