HUG de Genève – L’unité de psychiatrie de développement mental

Contexte

L’Unité de Psychiatrie du Développement Mental (UPDM) de l’Hôpital Universitaire de Genève (HUG) accueille et prend en charge un public ayant un trouble du développement mental. Elle est composée de 5 dispositifs complémentaires dont l’unité hospitalière et l’équipe mobile mixte UPDM-EPI.

Le projet a vu le jour dans le contexte de rénovation des 3 services de l’unité hospitalière de l’UPDM. S’inscrivant dans cette dynamique de réaménagement des espaces collectifs et individuels, l’équipe pluri-disciplinaire a exprimé le souhait d’agir également sur l’environnement visuel au travers d’une signalétique adaptée, basée sur les codes de la communication visualisée. 

L’unité hospitalière, soutenue par l’équipe mobile composée d’éducateurs spécialisés, a déjà engagé plusieurs actions pour mettre en place des supports de communication visualisée. En effet quelques patients bénéficient de supports de communication individualisée tel que des planning visuel. Les professionnels ont également mis en place des supports visuels collectifs tel que “les règles de vie”. Néanmoins l’usage de communication visualisée n’était pas généralisé à tous les usagers. 

L’équipe a souhaité voir se développer la pratique de la communication visualisée à une majorité de patients de l’unité hospitalière. Cela implique : 

  • le développement d’outils efficients et durables adaptés aux spécificités cognitives, psychiques et motrices du public accueilli.
  • la mise en place d’outils commun et harmonisés aux 3 services afin de faciliter l’appropriation de ces nouveaux usages (fréquence et régularité) et la cohérence de prise en charge. 

Objectifs des usagers

Grâce a nos solutions de communication visualisée, les usagers doivent pouvoir :

  • S’orienter au sein du service et comprendre l’utilité de chaque pièce
  • Comprendre s’ils ont accès à la pièce et respecter la restriction d’accès

Objectifs du projet

  • Amélioration des compétences de communication (verbale et non verbale).
  • Amélioration des relations sociales et des échanges réciproques entre les usagers et les professionnels
  • Mise en application de certaines fonctions cognitives comme la mémoire, l’attention, la perception, le langage.
  • Mobilisation des compétences d’autonomie à travers l’apprentissage de gestes quotidiens, etc.

Déroulé du projet

Tous les professionnels ont été mobilisés lors des ateliers d’analyse de besoin et de conception. Ils ont été fortement partis prenante du projet alors que la profession d’infirmier n’inclue à la base pas de dimension éducative. Pour 630°EST il est important que tous les professionnels aient une compréhension de nos outils et qu’ils veillent a leur utilisation au quotidien.

Les tests furent réalisés sous forme d’ateliers et de jeux. Les professionnels ainsi que les usagers ont dû ensemble, déterminer les images les plus compréhensibles pour illustrer le service. Grace a nos méthodes, nous créons des liens entre certains professionnels qui n’ont pas l’habitude d’avoir des liens de pédagogie et de jeux avec les usagers. Nos visuels ont donc une origine et une histoire singulière.

Conclusion

La signalétique adaptée a été installée en février. Les professionnels aimeraient maintenant aller plus loin en proposant des supports tels que des plannings, des schémas d’action à leurs patients. Nos collaborations avec le prestigieux HUG de Genève va donc continuer et c’est un honneur de pouvoir participer à l’accessibilité d’un des plus grands centres hospitaliers de Suisse.

Paramètres de la boîte à cookies